Jurassic Park 3

Jurassic Park 3
2001
Joe Johnston

Avec 1.54 milliards en deux films, la saga Jurassic Park ne pouvait décemment pas en rester là. Mais ce coup ci, Steven Spielberg n’officie que comme producteur exécutif.

Après avoir ramené sur l’île Ian Malcolm, c’est au tour d’Alan Grant (Sam Neill). En effet, un couple (William H. Macy & Tea Leoni), se faisant passer pour très riche, lui demande, moyennant gros chèque, de servir de guide pour un survol de l’île. Mais en fait, le couple est non seulement fauché, mais en plus, ils atterrissent pour lancer une mission de sauvetage pour leur fils resté seul sur l’île depuis 8 semaines. Mais à leur arrivée, un Spinosaure les attaque et décime une partie de l’équipage et bousille l’avion et mange l’homme ayant le seul téléphone. Les voilà eux aussi piégés sur l’île B, totalement inconnue de Grant…

Le scénario du deux ne volait déjà pas bien haut, celui ci touche le fond. Le scénario est vraiment un prétexte pour faire revenir le héros le plus emblématique de la saga au milieu de ces dinosaures. Mais étrangement, Grant est moins convaincant que Malcolm. Pour les nouveaux arrivés, conneries et comportements suicidaires sont de mises. Heureusement, les dinosaures sont une fois de plus biens mis en valeur et l’arrivée du Spinosaure pour remplacer le T-Rex est une bonne idée mais il n’empêche qu’ils nous manquent… La seconde grande introduction de dinosaures est les ptérodactyles. Sans parler de déception, il n’en reste pas moins que la saga est à bout de souffle et n’arrive pas à redresser la barre. Une nouvelle chute spectaculaire s’est d’ailleurs fait sentir au niveau affluence malgré un gros marketing parfois innovateur pour l’époque avec la diffusion dans des salles à Disney-land du film en 3D. Depuis, la mise en chantier d’un quatrième opus est toujours prévu mais seulement pour 2014… Nous aussi, on aura le temps de se fossiliser d’ici là…

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.