SuperGrave

SuperGrave
2007
Greg Mottola

Véritable succès surprise, le film a tout balayé sur son passage aux Etats-Unis. Et pour mieux rendre le film complètement déjanté, le scénario est signé par un maître de la comédie : Seth Rogen.

Seth (Jonah Hill), Evan (Michael Cera) et Fogell (Christopher Mintz-Plasse) sont trois looseurs invétérés. Tout le monde se foutent de leurs gueules et les filles ne sont q’un lointain fantasme inaccessible. Mais pour la première fois, quelqu’un les invites à un parté, en l’occurrence le binôme culinaire de Seth, Jules (Emma Stone). Elle (oui Jules c’est féminin ici) leurs confie l’achat d’alcool, puisque Fogell a une fausse carte disant qu’il s’appelle McLoven et a 25 ans. Mais au moment d’acheter, le magasin est victime d’un braquage et du coup, la police arrive. Seth et Evan étant persuadés que s’est à cause de la fausse carte, décident de le laisser seul et d’aller chercher de l’alcool par tout les moyens possibles. Pendant ce temps, le fameux McLoven devient le meilleur ami des deux policiers Michael (Seth Rogen) et Slater (Bill Hader) et ensembles, ils sillonnent la ville en buvant comme des pochards.

Chacun des trois acteurs principaux ont une personnalité hors du commun et sont tous hilarant dans leurs genres avec Seth, le gros obsédé qui jure en permanence, Evan le grand timide maladif et Fogell, sorte d’handicapé mental bégayant qui se tranforme en McLoven le killer. Les deux policiers sont eux aussi à ce tordre de rire. Pas un seul temps morts, un déluge incroyable de blagues cultes. Mieux encore, le scénario très teen-moovie réserve de nombreuses surprises et autres rebondissements. En somme, l’une des meilleures comédies de ces dernières années.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.