La Défense Lincoln

La Défense Lincoln
2011
Brad Furman

Il y a eu et il y aura un grand nombre de films tournant autour d’un ou plusieurs procès. La plupart d’entre eux sont très bons car le fonctionnement d’un procès aux Etats-Unis est non seulement excitant mais aussi très dynamique et riche en rebondissement. L’histoire est ici tirée d’un best-seller de Michael Connelly.

Mickey Haller (Matthew McConaughey) est un avocat spécialisé dans la défense. Ne traitant qu’avec des gens coupables, il se tient garant de tous les acquitter. Son travail le botte un max et n’a strictement aucuns problèmes de conscience. Mais un beau jour, il recevra un client, petit gosse de riche, accusé de viol et violence sur une femme. Pour une fois, son client clame son innocence mais rien n’est aussi simple. Après avoir mené une investiture avec son enquêteur (William H. Macy), il va se rendre compte de la dangerosité de son client et de son immense complot…

L’histoire n’est en rien révolutionnaire mais elle est très bien ficelée et incroyablement efficace grâce aussi à un rythme très soutenu alors que le film dure près de deux heures. Comme habituellement dans des procès, les rebondissements et autres coups de théâtre fusent mais surprennent peu ou sont du moins logiques. Ce qui fait aussi la force du film c’est son interprète principal, Matthew McConaughey, qui signe ici une prestation de haut standing et qui semble prendre un certain plaisir à être le roi de la manipulation. Un très bon Thriller qui peut compter sur un scénario en béton et un grand acteur.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.