Le Journal intime de Georgia Nicholson

Le Journal intime de Georgia Nicholson
2009
Gurinder Chadha

Bien souvent, ce genre de film est largement mauvais sur presque tout les points de vus. Mais une ombre encore plus grande pèse sur cette comédie d’ados : le film est américain. Du pur suicide quand on connait le taux de mauvaises comédies américaines et celui de la connerie d’un tel film. Et quand on jette un rapide coup d’oeil au script, la peur nous envahis :

Georgia, collégienne de bientôt 15 ans, se trouve moche – bonne preuve d’intelligence vu la taille du nez -. Malgré tout, elle relève la tête et part en quête de l’amour. Elle décide d’échafauder un plan pour séduire Robbie (Aaron Johnson) le beau tombeur joueur de batterie.

Le vide cérébrale à l’état pur. Pire encore, l’humour du film est catastrophique et la plupart des gags sont tout simplement atroces. Jamais la gente féminine n’aura parue si conne et affreusement superficielle. Reste Aaron Johnson qui tentera tant bien que mal de redresser à lui seul le film mais son rôle est trop effacé pour prétendre y arriver. Et même si la fin rehausse le niveau, ça reste assez lamentable…

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.