A l’origine

A l'origine
2009
Xavier Giannoli

On peut tromper une fois mille personnes mais on ne peut pas tromper mille fois une personne, célèbre phrase du film La cité de la peur. Eh bien ici, dans ce film tiré d’une histoire vraie, il sera démontré qu’on peu tromper mille fois mille personnes.

Paul (François Cluzet) est un escroc et abuse de la naïveté des gens. Un jour, alors qu’il est de passage dans un petit village de Bretagne, des gens le prennent pour un membre important de la GTC qui avait autrefois un chantier d’autoroute qui a dû fermer pour cause écologique : des scarabées. Cet abandon a en son temps provoqué une crise locale car c’était la principale entreprise et la région s’est retrouvé avec 25% de chômage. Sans rien demander, des entrepreneurs locaux lui proposent 15% en liquide sur le futur chantier. Conscient du potentiel de détournement, Paul se fera passer pour Philippe Miller, président de MCGR, une branche de GTC (qui n’existe bien évidemment pas). Le principe est simple : accumuler les pots-de-vin d’ici au 28 novembre, date des échéances financières et salariales, puis déguerpir avec le pactole. Mais de par l’amabilité et l’hospitalité des gens, Philippe va se retrouver face à un dilemme…

Tous ont foncé tête baissée vers cette opportunité inespérée d’emploi. Tout du long, le spectateur se demandera comme ça va se passer : va t-il partir ou rester ? Au quel cas, comment pourra t-il s’en sortir ? Le suspense est à son comble et la fin est à la fois morale et belle mais aussi quelque peu attendue. Par contre, le film a prit un mauvais pari d’angle en faisant de Philippe un pauvre type désespéré et perdu. La réalité est tout autre car d’après les dires des concernés, le fameux Philippe était un homme d’une rare intelligence et dont le savoir faire impressionnait, de même que son dynamisme et sa détermination. Néanmoins, François Cluzet étant très bon acteur, le résultat reste très bon et émouvant. Le film est une formidable leçon de vie qui nous dit qu’un seul homme peut faire la différence.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à A l’origine

  1. Judy dit :

    Nice blog, keep it going!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.