Yes Man

Yes Man
2009
Peyton Reed

On croyais que Jim Carrey sur la piste descendante et que sa carrière était derrière lui mais il avait réussi à nous « surprendre » une fois de plus dans un genre qui tourne bien souvent en rond : les comédies. Petite rétrospective sur ce qui a était un quasi évènement.

Dans ce film, le spécialiste des grimaces et autre mimiques faciales, Jim Carrey, incarne Carl, un minable banquier dévasté par son divorce pourtant vieux de trois ans. Véritable loque humaine, Carl enchaîne les journées boulot-DVD-dodo, au grand damne de ses amis (Bradley Cooper). Mais un jour, une de ses anciennes connaissances va chambouler son quotidien en lui présentant un concept qui changera sa vie à jamais : Oui. Le principe est simple : dire oui à chaque occasion et vivre à fond sa vie. Septique mais plus encore désespéré, Carl va tenter l’aventure. Et dès sa première tentative, l’essai est concluant : il rencontrera la charmante Allison (Zooey Deschanel). Que l’aventure commence !

A priori, il n’y a pas de quoi crier au génie vu que le film ne fait que se reposer sur la force comique de Jim Carrey et sur le charme absolu de Zooey Deschanel, puis enchaîne tranquillement des scènes faciles sur ce qui se passe quand on dit oui à tout. Mais force est de reconnaître que c’est bigrement efficace et que même si Jim se fait vieux et que les grimaces ne sont plus de son âge, son talent d’acteur est mit plus à contribution que d’habitude grâce à une profondeur psychologique intéressante. Un phrase lourde de sens résume parfaitement l’esprit du film : « dire oui à tout c’est dire oui à la vie ». Alors ne nous arrêtons pas à l’apparente facilité du film et disons lui oui !

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.