La Couleur des sentiments

La Couleur des sentiments
2011
Tate Taylor

Si la France a souffert de problèmes racial durant les colonies, la véritable ségrégation avec le culte du noir domestique servant la riche famille blanche concernait surtout le peuple américain. L’un des livres les plus emblématiques de la lutte pour le droit des noirs est La Couleur des Sentiments, ou The Help en VO, écrit par Kathryn Stockett, pseudonyme de l’héroïne du film Skeeter.

Le film raconte d’ailleurs comment l’idée du livre est venue et de comment il a été écrit. Dans une petite ville du Mississippi, Skeeter (Emma Stone) est rentré chez elle après avoir fini ses études et s’occupe d’une rubrique dans le journal local. Dans le coin, il y a beaucoup de femme noires qui travaillent comme bonnes mais Skeeter est l’une des rares à les respecter. Certaines (dont Bryce Dallas Howard) même s’en donne à cœur joie pour torturer et mépriser ces « êtres inférieurs tout juste bons à faire les tâches ingrates ». Constatant quotidiennement le calvaire des ces femmes et ayant été élevé par l’une d’entre elles, Skeeter va décider d’écrire un roman sur les expériences inhumaines éprouvées par ces femmes-esclaves.

Au même niveau que les mouvements féministes, le droit des noirs (et des étrangers en général) est complètement hors de propos à notre époque de tolérance et de fraternité. Néanmoins, le film offre une rétrospective intéressante sur l’évolution des mentalité à travers les âges, même quand cela ne remonte pas à tellement longtemps. D’autant que les actrices sont assez convaincantes, surtout l’héroïne incarnée par une Emma Stone en devenir. Toute la question reste de savoir si le sujet peut vous atteindre ou pas. Suivant nos origines, le résultat varie exponentiellement : sur 207 millions $ de recettes dans le monde, 170 viennent du seul territoire américain (Etats-Unis). Mais qu’on se sente concerné ou pas, le film reste bien fait et les à priori interminables 2h20 du film passent très vite.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.