La Conspiration

La Conspiration
2011
Robert Redford

Quand une guerre fait rage, le vainqueur impose sa loi au perdant au détriment de toute justice et valeurs morales. Chaque guerre possède son côté sombre et irrémédiablement, les battus représentent le mal et les gagnant sont les sauveurs, quand bien même leurs crimes seraient plus grands. C’est ainsi que va le monde, comme durant la seconde guerre mondiale où les généraux américain condamnaient à mort les généraux allemands sans autre forme de procès. Ici, le film va s’intéresser aux rivalités nord/sud dans les Etats-Unis de 1895 lors de l’assassinat de Lincoln.

Après la mort de Lincoln, l’Amérique se retrouve perdue et le ministre de la guerre s’empare du pouvoir : le peuple réclame les têtes des coupables ! Les principaux conspirateurs sudistes ayant épaulé le meurtrier John Wilkes Booth sont rapidement appréhendés et un procès martial est organisé. Qu’importe si ils sont coupables, ils seront pendu le plus tôt possible ! Mais si le verdict est déjà décidé, Mary Surratt (Robin Wright), la propriétaire de l’auberge où se déroulait les conspirations, a droit à un avocat. Pour cette plaidoirie perdue d’avance, l’avocat Frederick Aiken (James McAvoy) sera chargé de la défense. Coupable ou non coupable ? La question ne se pose pas, elle mérite un procès digne et respectueux, c’est une question de justice.

Les films de cette époque ne sont pas rares et ça n’est certainement pas James McAvoy qui viendra dire le contraire, étant un grand spécialiste du genre. En revanche, l’idée d’assister à un procès de l’époque est beaucoup plus original, surtout qu’il s’agit d’une histoire vraie. Et il faut bien dire que les dialoguistes ont fait un travail assez exceptionnel quand on voit la qualité des discours tenus dans le tribunal. Et ça marche d’autant mieux que le casting est très bon et que chacun joue très bien. En plus de ceux susnommés, on retrouvera Justin Long, Evan Rachel Wood, Alexis Bledel ou encore Tom Wilkinson. Et avec une bonne réalisation et un rythme soutenu, le film se dote de sacré arguments ! Et effectivement, c’est très intéressant et le suspense est au rendez-vous. Un bon film dont on aurait tort de se priver.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.