Blow Out

Blow Out
1982
Brian De Palma

Considéré comme un grand classique, le film représente la montée en force de John Travolta et la période de grâce de Brian De Palma, qui n’a pas sorti un seul bon film depuis 15 ans. Remake du film Blow Up de 1967, le film reprend le principe d’une personne témoin d’un meurtre par hasard.

Jack Terry (John Travolta) en fera les frais. Ingénieur du son dans des sous-films de frisson au rabais, il sortira un soir faire quelques enregistrements audio pour renouveler ses pistes. C’est alors que sous ses yeux une voiture creva à vive allure et fini sa course au fond d’un lac. Heureusement sur place, il arrivera à sauver une jeune femme de la noyade, mais le conducteur était déjà mort. Une fois à l’hôpital, on lui apprit que le mort n’était autre qu’un sénateur en course à la maison blanche, et que la fille qu’il avait sauvé ne devait aucunement être mentionnée, question de respect pour la famille du défunt. Mais seulement voilà, une fois rentré chez lui et réécouté l’enregistrement, un bruit de détonation précédent le crissement de pneu l’intrigua. Et si ça n’était pas un accident et qu’on ai tiré sur la roue ? Un complot se profile…

Après un petit clin d’œil amusant à Hitchcock, le film entre dans le vrai sujet du film : l’enquête sur le probable meurtre. C’est assez dommage car l’introduction sur son métier d’ingénieur du son est sans doute le meilleur moment du film. On suivra donc malgré tout un début d’enquête pas mal du  tout avec une utilisation intéressante des photos, bien que leur nombre ne devrait pas permettre un aussi bon taux d’images et que la vitesse reste constamment synchronisée avec le son semble un peu trop miraculeux. Puis dans la seconde moitié l’intérêt retombe à cause du manque d’ampleur de l’histoire et l’absence de rebondissements. Le suspense s’effondre lui aussi progressivement devant l’évidence du déroulement, malgré une fin tellement débile qu’on a du mal à y croire. C’est une grosse frustration dans la mesure où l’idée de départ était prometteuse et que son héros est particulièrement charismatique. On devra se contenter d’un plutôt bon thriller qui ne vaut que pour son acteur principal.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.