Pop Redemption

Pop Redemption
2013
Martin Le Gall

Metal, Heavy Metal, Hard Rock, Death Metal, Black Metal, tout ces noms et pourtant bien souvent cela se résume à du bruit nauséeux qui explose nos tympans. Souvent de pair avec les pratiques sataniques, cette “musique” de la dérive réunie contre tout bon sens beaucoup de gens, et un énorme festival leur est même dédié : le Hellfest. Sur le ton de l’humour et non de la moquerie, le film va nous plonger au cœur du milieu en compagnie des Dead Macabés, quatre potes passionnés.

Là où tous sont casés, avec un boulot, une femme et des enfants – ou du moins essayent d’en avoir -, Alex (Julien Doré) vit nonchalamment chez sa grand-mère et pousse ses potes (Grégory Gadebois, Jonathan Cohen et Yacine Belhousse) à faire une tournée exceptionnelle avec pour culminance le Hellfest. Personne d’autre que lui n’était vraiment convaincu, et la première date ne se passa pas exactement bien : leur musique barbare ne correspondant pas tout à fait au cadre de l’endroit, ils furent éjectés et même poursuivis, le fait d’avoir uriné sur la table de mixage devant avoir joué. Une altercation qui se termina par la mort accidentelle du propriétaire énervé, mais le résultat reste le même : impossible de continuer la tournée. Et quelle meilleure planque que la fête de la fraise ?

Prendre quatre quasi inconnus et parodier l’univers trash et sataniste du Black Metal, ça pouvait laisser perplexe, mais rapidement les doutes s’estompent, laissant place aux rires et à l’amusement. Difficile de résister à l’hilarité d’une scène telle qu’un pauvre vieux voyant quatre gars maquillés en zombies, l’un trimbalant un cercueil, un autre un faux squelette, un troisième ayant eu un accident avec son faux sang, et le dernier se tenant devant un cadavre : jubilatoire. Le film connaît nombre de moments de grâce, comme avec le duo Alexandre Astier / Audrey Fleurot ou le running gag des Beatles, et globalement le niveau est très bon. On se marre bien quoi, le sujet est original et c’est dynamique. Les acteurs sont loin d’être bons et on partait sur une musique qui laisse de marbre, mais finalement ça passe et nos craintes sont effacées. Une bonne comédie efficace.

This entry was posted in Cinéma, Critiques. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *