Bilan sur les pronostiques

Oui, je me suis planté dans les grandes largeurs. Des bides annoncés qui se sont avéré être des énormes succès, et à l’inverse des possibles cartons qui ont finalement fait très mal à leurs studios. Une bonne bande-annonce qui cache un mauvais film et inversement. Problème de marketing ou simple oubli, les facteurs sont multiples et l’heure est au bilan, mais on se concentrera sur l’international, les pronostiques français soumis aux folies des distributeurs accordant les salles avec un hasard déconcertant étant presque tous très loin de la réalité.

Semaine du 20 septembre :
Estimations :
Prisoners140 M$ (USA) et 350 M$ (monde)
Battle of the Year30 M$ (USA) et 110 M$ (monde)
Rush20 M$ (USA) et 65 M$ (monde)
Réalité :
Prisoners : 61 M$ (USA) et 122 M$ (monde)
Battle of the Year : 8,9 M$ (USA) et 16,5 M$ (monde)
Rush : 26,9 M$ (USA) et 90,2 M$ (monde)
Enough Said : 17,6 M$ (USA) et 25,3 M$ (monde)
Les conclusions sont ici faciles à tirer : Prisoners n’a pas été la perle annoncé, au contraire de Rush qui figure parmi les meilleurs de l’année, Enough Said a finalement eu droit après quelques semaines à une sortie nationale, et l’énième « dance movie » qu’est Battle of the Year a lassé et après l’échec du films aux Etats-Unis, les distributeurs internationaux n’ont plus suivit.

Semaine du 27 septembre :
Estimations :
Cloudy with a Chance of Meatballs 2145 M$ (USA) et 380 M$ (monde)
Metallica Through the Never25 M$ (USA) et 40 M$ (monde)
Don Juan20 M$ (USA) et 30 M$ (monde)
Baggage Claim18 M$ (USA) et 20 M$ (monde)
Réalité :
Cloudy 2120 M$ (USA) et 274 M$ (monde)
Metallica Through the Never3,4 M$ (USA) et 8 M$ (monde)
Don Juan24 M$ (USA) et 30 M$ (monde)
Baggage Claim21 M$ (USA) et 22 M$ (monde)
Des estimations plutôt bonnes à deux détails près : il n’y a finalement pas eu de vraie sortie pour Metallica et dès la seconde semaine, il perdait déjà presque toutes ses salles Imax à cause de Gravity. Quant à Cloudy 2, le boum international n’a pas eu lieu, affichant tout de même une belle hausse par rapport au premier, sauf à domicile où le démarrage fut plus modeste que prévu.

Semaine du 04 octobre :
Estimations :
Players110 M$ (USA) et 250 M$ (monde)
Gravity190 M$ (USA) et 475 M$ (monde)
Réalité :
Players19 M$ (USA) et 63 M$ (monde)
Gravity274 M$ (USA) et 716 M$ (monde)
Encore une fois, tout est une question de qualité. Sympa sur papier, Players a malheureusement eu des retours catastrophiques, et Ben Affleck n’a apparemment rien de bankable. Pour Gravity, le succès fut encore plus grand que prévu, et c’est largement mérité.

Semaine du 11 octobre :
Estimations :
Capitaine Philips45 M$ (USA) et 110 M$ (monde)
Machete Kills28 M$ (USA) et 55 M$ (monde)
Réalité :
Capitaine Philips107 M$ (USA) et 219 M$ (monde)
Machete Kills8 M$ (USA) et 17 M$ (monde)
Euh, comment dire… Une semaine douloureuse pour les pronostiques. Après un gros bide, le réalisateur Paul Greengrass renoue brillamment avec le public, signant un thriller intense et nerveux avec un Tom Hanks au top avec une probable nomination aux Oscars. En revanche, le délire nanar du tueur mexicain a chuté lourdement, signant presque un bide sans précédents. Le tiers du premier film, aie…

Semaine du 18 octobre :
Estimations :
Evasion65 M$ (USA) et 190 M$ (monde)
Carrie70 M$ (USA) et 150 M$ (monde)
Le Cinquième pouvoir25 M$ (USA) et 70 M$ (monde)
Kill Your Darlings15 M$ (USA) et 25 M$ (monde)
Réalité :
Evasion : 25 M$ (USA) et 137 M$ (monde)
Carrie35 M$ (USA) et 85 M$ (monde)
Le Cinquième pouvoir3,3 M$ (USA) et 8,6 M$ (monde)
Kill Your Darlings1 M$ (USA) et 1,8 M$ (monde)
12 Years a Slave : 57 M$ (USA) et 188 M$ (monde)
Nouvelle semaine bien difficiles en termes de prévisions. C’est officiel, les gros films d’actions n’ont plus la côte aux Etats-Unis, et le remake de Carrie n’était pas si attendu. Pour Le Cinquième pouvoir, le marketing fut médiocre puisque le film se classe 5° pire démarrage de l’histoire par rapport au nombre de salles alors même que les critiques était correctes, annulant au passage bon nombre de sorties dans les autres pays. Le cas de Kill Your Darlings est simple : avec 78 salles à domicile au plus fort, difficile de se faire entendre. Grosse surprise pour 12 Years a Slave, même pas censé sortir au cinéma et qui a suscité un tel engouement qu’on en parle même pour les Oscars, lui offrant au passage une sortie mondiale tardive (courant février).

Semaine du 25 octobre :
Estimations :
Cartel55 M$ (USA) et 100 M$ (monde)
Bad Grandpa50 M$ (USA) et 70 M$ (monde)
Réalité :
Cartel17 M$ (USA) et 71 M$ (monde)
Bad Grandpa102 M$ (USA) et 152 M$ (monde)
La dépendance des américains aux comédies a joué en la faveur du spin-off de Jackass, amenant même le distributeur français à annuler la sortie DVD pour une sortie ciné, un cas rare. Pour Cartel l’avalanche de stars n’aura pas suffit à sauver le film : les retours assassins ont eu raison du film, mort né aux US mais pas si mauvais à l’extérieur.

Semaine du 01 novembre :
Estimations :
La Stratégie Ender85 M$ (USA) et 270 M$ (monde)
Free Birds35 M$ (USA) et 60 M$ (monde)
Last Vegas25 M$ (USA) et 40 M$ (monde)
Il était temps15 M$ (USA) et 35 M$ (monde)
Réalité :
La Stratégie Ender62 M$ (USA) et 126 M$ (monde)
Free Birds56 M$ (USA) et 110 M$ (monde)
Last Vegas64 M$ (USA) et 134 M$ (monde)
Il était temps15 M$ (USA) et 87 M$ (monde)
Dallas Buyers Club : 27 M$ (USA) et 33 M$ (monde)
S’il ne faisait aucun doute sur la faible qualité du film de science-fiction Ender, son bide est encore plus violent que prévu, mais plus encore, c’est à l’étranger qu’il s’est le plus ramassé, alors même que les production similaires y cartonnent avec outrance. Un fait inexplicable. Les dindes de Free Birds ont grassement profité de l’absence de film d’animation depuis Cloudy, tandis que Last Vegas et Il était temps ont fait le plein grâce à des retours enthousiastes, surtout pour la romance anglaise qui a largement fait recette en Corée du Sud où il récolta le tiers de ses ventes. Joli succès du cinéma indépendant, Dallas Buyers Club prouve que Mud a donné ses lettres de noblesses à Matthew McConaughey.

Semaine du 08 novembre :
Estimations :
Thor – Le monde des ténèbres310 M$ (USA) et 1 030 M$ (monde)
Réalité :
Thor – Le monde des ténèbres206 M$ (USA) et 645 M$ (monde)
Il faut croire que l’effet Avengers est déjà mort. Certes aidé par une qualité surprenante, Iron Man 3 avait fait l’exploit de doubler le score de ses prédécesseurs, atteignant le score hallucinant de 1,2 milliard $. On attendait Thor 2 au tournant, espérant qu’il prouve la tendance, mais le souffle est carrément retombé et le film n’enregistre qu’une hausse modeste par rapport au premier, mais il est vrai que le résultat fut un peu décevant.

Semaine du 15 novembre :
Normalement devait sortir Les Loups de Wall Street, mais il fut décalé à Noël. Sorti de nulle part, la suite d’un vieux film afro-américain, The Best Man Holiday, a récolté 71 M$, un gros score.

Semaine du 22 novembre :
Estimations :
Hunger Games – L’embrasement340 M$ (USA) et 700 M$ (monde)
Delivery Man40 M$ (USA) et 70 M$ (monde)
Réalité :
Hunger Games – L’embrasement425 M$ (USA) et 865 M$ (monde)
Delivery Man : 31 M$ (USA) et 51 M$ (monde)
On aurait pu croire qu’après avoir plagié Battle Royal pour le premier film, la suite montrerait ses limites, mais cet Embrasement a impressionné de par sa force et son approche révolutionnaire latente, et montrant une ambition énorme. Encore plus fort que le premier pourtant déjà très haut à domicile, cette suite a surtout progressé et a carrément doublé ses gains dans certains pays comme la France. Le remake américain de Starbuck n’a donc pas trouvé sa place, broyé par le mastodonte, malgré un bon maintient grâce à un bouche à oreille solide.

Semaine du 27 novembre :
Estimations :
La Reine des Neiges280 M$ (USA) et 750 M$ (monde)
Homefront30 M$ (USA) et 65 M$ (monde)
Réalité :
La Reine des Neiges401 M$ (USA) et 1 274 M$ (monde)
Homefront : 20 M$ (USA) et 43 M$ (monde)
Pour ce qui a été l’un des plus gros week-end de l’histoire entre les maintient et le bulldozer Frozen (La Reine des Neiges), très proche de mes prédictions (pour une fois) grâce à une qualité saluée par tous, il ne resta que des miettes pour Jason Statham qui malgré un gros casting, ne fit qu’un score classique dans la lignée de ses dernières productions.

Semaine du 06 décembre :
Estimations :
Out of the Furnace70 M$ (USA) et 120 M$ (monde)
Réalité :
Out of the Furnace11 M$ (USA) et 15 M$ (monde)
L’icône de Batman ne fait pas vendre, loin s’en faut. Film noir un peu trop violent, il bénéficia pourtant d’une grosse diffusion et de retours très bons, mais rien à faire : le public ne s’y est pas intéressé. Quant sera t-il du reste du monde ? Beaucoup ont déjà choisit de le déprogrammer.

Semaine du 13 décembre :
Estimations :
Le Hobbit – La Désolation de Smaug290 M$ (USA) et 1 020 M$ (monde)
A Madea Christmas48 M$ (USA)
Réalité :
Le Hobbit 2258 M$ (USA) et 960 M$ (monde)
A Madea Christmas53 M$ (USA)
Grosse fut la déception, lourde a été la chute. La saga Hobbit est excellente, mais pas forcément autant que le Seigneur des Anneaux au niveau scénario. Les fans l’ont senti et cette suite en a subit le contrecoup. La baisse reste raisonnable mais il est probable que le milliard soit perdu à cause du territoire américain où il devrait terminer en dessous de 270 M$ tandis que le premier dépassait les 300 M$. Tyler Perry réussi quant à lui une performance plutôt bonne après une série de semi-échecs.

Semaine du 20 décembre :
Estimations :
Sur la terre des dinosaures160 M$ (USA) et 410 M$ (monde)
Anchorman 275 M$ (USA) et 95 M$ (monde)
Saving Mr. Banks45 M$ (USA) et 80 M$ (monde)
The Monuments Men : 35 M$ (USA) et 75 M$ (monde)
American Hustle45 M$ (USA) et 105 M$ (monde)
Estimations :
Sur la terre des dinosaures36 M$ (USA) et 127 M$ (monde)
Anchorman 2127 M$ (USA) et 174 M$ (monde)
Saving Mr. Banks : 83 M$ (USA) et 113 M$ (monde)
American Hustle150 M$ (USA) et 251 M$ (monde)
The Monuments Men a été décalé de quelques semaines, tendis que American Hustle en a été avancé d’une. Mais cela n’excuse pas des tendances à l’opposé de la réalité. Anchroman a cartonné en DVD et une décennie plus tard le phénomène a semble t-il prit une ampleur considérable, multipliant par 20 les résultats à l’étranger ! Pour les trois autres, tout est affaire de qualité. Doté d’une 3D indigne, d’une image saccadée et d’une histoire faible, le film d’animation préhistorique s’est vu se faire cracher à la gueule. Les deux autres, Dans l’ombre de Mary (Saving Mr. Banks) et American Hustle, furent porté par des critiques sans appel et on parle de chef d’oeuvre. Deux films à surveiller de près aux Oscars et même avant aux Golden Globes.

Semaine du 25 décembre :
Estimations :
La vie rêvée de Walter Mitty210 M$ (USA) et 440 M$ (monde)
Jack Ryan115 M$ (USA) et 270 M$ (monde)
47 Ronin25 M$ (USA) et 75 M$ (monde)
Grudge Match30 M$ (USA) et 45 M$ (monde)
Le Loup de Wall Street120 M$ (USA) et 260 M$ (monde)
Estimations :
La vie rêvée de Walter Mitty : 58 M$ (USA) et 188 M$ (monde)
47 Ronin38 M$ (USA) et 151 M$ (monde)
Grudge Match30 M$ (USA) et 45 M$ (monde)
Le Loup de Wall Street117 M$ (USA) et 392 M$ (monde)
Jack Ryan décalé et Le Loup de Wall Street qui vient prendre sa place. Sa durée de trois heure et sa classification R (interdit aux mineurs non accompagnés) a fait du mal aux Etats-Unis mais le bouche à oreille devrait peu à peu porter le film aux portes des 100 M$ voir plus. En revanche, le film s’annonce très fort à l’international et les futurs nominations aux Oscars lui feront du bien. Par contre, Walter Mitty n’a pas eu le soutien escompté et les résultats déçoivent et son bon maintient est largement inférieur à celui des traders de Wall Street. Le combat senior de Grudge Match a comme prévu semi-bidé, mais en revanche un point aurait dû être prit en compte pour l’analyse de 47 Ronin : ses 175 M$ de budget. Un gouffre colossal avec plus d’un an de retard en tournage, une 3D en post-prod et des scènes continuellement retournées, aboutissant à ce qui sera sans retours possibles une faillite financière terrible car à cela s’ajoute les frais marketing, supérieurs à n’en pas douter à 50 M$.  Une douleur qui a été minimisé au mieux, d’où l’erreur monstrueuse d’appréciation.

Des pronostiques donc majoritairement défaillants malgré quelques estimations excellentes et j’espère arriver à un résultat plus probant pour les prochaines, mais qui se limiteront aux plus gros succès des mois à venir. L’année 2013 a marqué l’histoire avec des recettes records : 10,9 milliards de dollars aux Etats-Unis, même si l’inflation est passée par là et que le nombre de tickets vendu est tout juste à la 13° place. Mais l’année 2014 sera à n’en pas douter un cru exceptionnel.

Ce contenu a été publié dans Cinéma. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.