N’importe qui

N’importe qui
2014
Raphaël Frydman

Comment peut-on faire plus d’un milliard de vues sur internet et peiner à dépasser les cent-mille entrées au cinéma ? Même Norman avait réussi à faire un peu mieux alors que moins populaire et proposant une parodie pas très heureuse. La réponse est simple : ceci n’est pas du cinéma, et le public ne s’y est pas trompé.

En mode flemmard total, il nous propose simplement une compilation de ses sketchs avec un semblant de trame infâme. Ainsi, on nous montre Rémi Gaillard comme un fou furieux qui tyrannise ses amis (incluant Alban Ivanov), n’en pouvant plus de faire les cons à presque quarante piges. Et avec sa petite amie (Nicole Ferroni) qui le menace de le quitter s’il ne se range pas, le célèbre Youtuber va tenter de ne plus être n’importe qui. Mais il va bien sûr inévitablement craquer et se remettre à faire n’importe quoi.

La démarche initiale n’était pas totalement mauvaise, et il y avait effectivement matière à faire quelque chose, mais en l’état c’est juste pas possible. Du foutage de gueule pareil ne peut être cautionné. On a pour ainsi dire trouvé le pire scénario de l’histoire, celui recelant le plus d’incohérences, possédant les personnages les moins crédibles vus à ce jour, et au montage le plus bâclé et inconsistant qu’il m’ait été donné de voir. Déjà de base demander à une personne qui fait parti des 0.1% de la population qui gagne le plus de trouver un « vrai métier » est une hérésie pure et dure, mais le reste est presque encore pire. Un jeu d’acteur lamentable, un retour à la « réalité » stupide à souhait, et surtout une utilisation honteuse des caméras cachées de l’humoriste, survenant de façon complètement aléatoire et illogique, comme pour combler les innombrables vides et faire rire à moindre coût. Enfin ça c’est en théorie, car le changement de cadre n’incite pas à la clémence : le potentiel comique de ses vidéos, dans un contexte aussi défavorable, s’en retrouve largement amoindri. Et puis surtout, si la découverte de ses vidéos avait un quelconque intérêt au moment de la sortie du film, à cause des 11 mois d’attente pour la sortie DVD on a déjà pu les voir gratuitement sur sa chaîne, achevant le semblant d’intérêt restant. L’humoriste est très drôle et ses vidéos sont excellentes, mais cet ersatz de film indigne ne mérite pas notre considération.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.