Le Nouveau

Le Nouveau
2015
Rudi Rosenberg

Film français pour ados avec des ados, ça a de quoi faire peur par pure réflexe d’anticipation, et pourtant les bons exemples existent : il y a eu le brillant OVNI Simon Werner a disparu…, mais aussi la belle surprise de l’an dernier, À toute épreuve. Cette fois encore le buzz semblait bon, et l’humoriste Max Boublil s’était même prêté au jeu, seule tête connue du casting. Mais non, ce coup-ci c’est bien de la grosse comédie puérile.

Être nouveau n’est pas facile, et certaines personnes se font un devoir de s’en assurer. Fraîchement débarqué dans un collège parisien pour sa 4ème, le jeune et timide Benoît va s’en prendre plein la gueule. Assis à côté du gros bof de la classe, il va être royalement ignoré par toutes et tous, subissant même le bizutage de ses camarades. Inadapté à son environnement, il n’aura de choix que de s’adapter ou abdiquer.

Putain qu’elle est belle notre jeunesse : y’a soit des victimes tête-à-claque, soit des petits cons tête-à-claque, avec à côté les filles, vicieuses et superficielles, faisant de temps à autre appel à une pseudo solidarité féminine. Personne n’en ressort grandi, et le message du film en est même déprimant : “ferme ta gueule et avance”. Il y a de ci de là quelques idées un brin originales, quelques passages drôles, et le casting est très bien choisit par rapport aux personnages, et on a même honte de se laisser berner par la fille handicapée dont l’actrice a en réalité 27 ans, soit le double de son personnage. Néanmoins le film n’arrive pas à dépasser sa cible, les ados. Débile, caricatural, facile, il ne convainc jamais vraiment, manquant d’enjeux, de profondeur, d’originalité et de folie. Amusant par moments, mais tout juste.

This entry was posted in Cinéma, Critiques. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *