Strictly Criminal

Strictly Criminal
2015
Scott Cooper

Dans les années 70 à 80, la ville de Boston tremblait sous le joug de James Bulger (Johnny Depp), terrible baron de la drogue connu pour son intransigeance. Touche à tout, il avait versé dans toutes les formes de drogues, visant tous les publics, même très jeunes, n’hésitant pas non plus à donner dans l’extorsion, règlement de compte et autres magouilles. Impitoyable, il faisait assassiner toute personne suspectée de trahison ou qui lui avait manqué de respect, et il était l’auteur d’un cimetière tout sauf modeste. Frère d’un puissant politicien (Benedict Cumberbatch) et ami d’un agent de la CIA très coopératif (Joel Edgerton), il est passé entre les mailles du filet pendant de longues années au cours desquelles il a imposé sa tyrannie. Le film retrace l’histoire vraie de ce terrible mafieux.

Dans un univers aussi violent et dangereux que celui du crime en bande organisée, se hisser au sommet des gangs les plus craints et puissants est un exploit dont le cheminement intrigue. Comment un homme seul peut-il faire trembler une ville entière ? Comment peut-on être si inquiétant que la police elle-même s’écrase et s’incline devant nous ? Alors bien sûr, si les gangsters vous débectent et que le crime ne peut être à vos yeux vénéré, difficile d’adhérer, d’autant que le genre a connu nombre de représentants plus percutants, mais tout de même, ça n’est pas tous les jours qu’on assiste à un casting pareil. Dakota Johnson, Kevin Bacon et Peter Sarsgaard complètent une distribution de rêve, et chacun apporte une personnalité forte à son personnage. Pas de concession, la violence est aussi bien physique, verbale et morale, l’histoire est intéressante de par certaines nuances originales comme l’allié travaillant à la CIA, et même l’ambiance visuelle vaut le coup d’œil, retransmettant très bien la brutalité de l’environnement. Pour peu qu’on adhère, c’est plutôt pas mal.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.