Safe

Safe
2012
Boaz Yakin

Grand spécialiste des films d’action, Jason Statham est un acteur des plus prolifique entre ses passages au cinéma et ses incursions dans les bacs à DVD. Et si sa carrière est principalement basée dessus, il y a bien une raison pour ça : chacun de ses films est une explosion d’adrénaline, à plus ou moins grande échelle, et part d’une bonne idée. Grâce à ça, même si certains ne sont pas transcendants, il n’a jamais fait un seul mauvais film, du moins pas dans l’action pure. Le cru est-il donc correct ou bien mieux ?

Dans un monde où une information ne reste pas caché très longtemps, la mafia chinoise a eu l’idée de kidnapper une jeune fille surdouée pour lu faire apprendre des codes, en l’occurrence la combinaison d’un coffre. La mafia russe ayant mit la main sur des comptes asiatiques encryptés sur un CD, la fille aurait servit de messager pour récupérer le disque en échange du code du coffre contenant 30 millions. Les deux rivaux se retrouvent alors à New-York pour l’échange mais la police voulant croquer une grosse part dans cette affaire, les choses tournent mal et la fille s’échappe. Luke Wright (Jason Statham),  ex-policier fugitif, qui tombe par hasard sur la fille, se met en tête de l’aider. Mais les trois camps vont lui tomber dessus et ça va faire mal pour tout le monde…

Banale histoire mafieuse, le scénario n’est que prétexte à édifier un sauveur d’enfant et détruire la moitié de la ville. Mais au moins, c’est bien structuré et la mise en scène offre un certain suspense. L’intérêt se situera plutôt dans l’innocence de cette petite chinoise, piégée dans une fusillade continue. Bien que le film aurait été bien plus court si elle avait été soumise à la question. Sans aller jusqu’à égaler un Hyper Tension ou un Taken, le film est un exemple de rythme à forte cadence. Les fusillades sont légions, les accidents de voitures aussi et les gens sont abattus par milliers. D’un dynamisme absolu, le film s’enchaîne sans temps morts. Et avec un héros charismatique et une histoire qui se suit bien, on passe un très bon moment intense.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.