Madagascar

Madagascar
2005
Eric Darnell, Tom McGrath

Saga d’animation très populaire (1,9 milliard de dollars dans le monde, dont presque 12 millions d’entrées en France), elle s’apprête à accueillir un spin-off centré sur les pingouins, personnages très populaires et qui devaient à l’origine être les héros de l’histoire avant que le projet ne soit avorté au profit de celui-ci.

L’histoire démarre au cœur du zoo de New-York, zoo où prospèrent Alex (José Garcia), le petit lion chouchou du public, Marty (Anthony Kavanagh), un zèbre, Melman (Jean-Paul Rouve), une girafe mâle hypocondriaque, et aussi Gloria (Marina Foïs), une hippopotame. Leur petite vie d’animaux d’exposition leur allait bien, mais un jour Marty va se prendre à rêver de la vie sauvage, et une petite balade nocturne dans les rues de la ville poussera les responsables à répondre à sa demande, au grand dam de ses amis peu enclin à un tel changement. Destination Madagascar !

Difficile de se montrer spécialement enthousiaste. Le film est très moyen, et ce dans tous les domaines. Graphiquement, le style est correct, coloré mais peu inspiré. L’histoire est sympa, mais pas assez poussée. Le retour à la nature est trop rapide, pas du tout approfondi, et ça manque de réalisme. Les personnages sont très différents les uns des autres, ont une personnalité forte et profitent d’un doublage de qualité, mais on ne s’attache pas tellement. De même, malgré quelques efforts uniquement à l’intention des plus grands (cf les références à Seul au monde ou La Planète des singes), l’humour est globalement un peu trop facile et prévisible. Le boulot est fait, mais de façon très superficielle. Heureusement, pour rehausser un peu le niveau, on peut compter sur les pingouins, véritable trouvaille du film. Humour absurde, très fin et souvent inattendu, ils ponctuent l’aventure de quelques perles d’envergure. Ça ne suffit pas pour en faire un bon film, mais ça reste honnête et les enfants seront probablement conquis.

Ce contenu a été publié dans Cinéma, Critiques. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.